GADAGNE-ENVIRONNEMENT créé. au départ pour défendre l'environnement menacé par l'implantation du tracé du TGV sur le territoire communal fut très vite transformée en association de réflexion sur l'environnement en général Ainsi nous fumes amenés à nous battre sur des questions diverses :
1) la publicité : grâce à notre action (64m2 de panneaux publicitaires recouverts d'un voile lors d'une manifestation publique le 4 nov. 95) , la commune de Gadagne est l'une des premières à se lancer dans la rédaction d'un règlement de publicité et à supprimer ainsi les 2/3 de sa pub.
2) La protection des remparts voués à la démolition : notre action a permis que la construction du logis des Arquieres prenne en compte l'existence et la protection des remparts ce qui valut au bâtiment d'être primé par le C A U.
3) Le respect du P 0 S : Gadagne Environnement a intenté un procès contre l'obtention par la société européenne d'embouteillage d'un permis de construire un bâtiment de stockage à 20m de hauteur alors que le règlement du P 0 S limite toute construction à 15m -, d'autant que 2ans auparavant l'entreprise a fait venir le transporteur Barlatier qui du même coup devrait trouver de nouveaux clients et donc engendrer un surcroît de nuisances sans aucun intérêt pour la commune. La S E E s'est mise à exploiter dans le même temps la nappe phréatique qu'elle commercialise jusqu'en Corse à des prix imbattables. A 1f le litre imaginez le nombre de camions que vous verrez passer pour satisfaire l'appétit des actionnaires! Encore une fois le contribuable comme son nom l'indique paye les pots cassés.
4)La circulation : Un aménagement du CD6 avec chaussée rétrécie et pistes cyclables séparées de la route par des bandes végétalisées est en cours grâce à une pression continue auprès de la commune et des services de la DDE
Une réflexion avec toutes les associations riveraines de la RN 100 est en cours pour rendre à celle ci son caractère touristique et y favoriser le transport en commun.
Nous n'avons pu malgré nos récriminations, empêcher l'implantation de la nouvelle salle des fêtes dans le parc de la chapelle condamnant de nombreux arbres centenaires et surtout créant une nouvelle circulation automobile dans l'un des derniers havres de paix de la commune.
Tous nos combats(beaucoup n'ont pas été cités) heureux ou malheureux ont contribué à imposer aux pouvoirs publics la prise en compte de l'environnement et cela nous nous en félicitons de façon croissante.