L'association pour le site de Thouzon s'est créée en 1987 pour que le Château prieuré de Thouzon retrouve sa dignité et devienne un lieu de culture, d'animation et d'histoire.

Dès 1988 les premiers chantiers ont débutés afin d'enrayer la ruine et le pillage. L'association a tout de suite tenu à s'attacher les services de professionnels pour diriger les équipes de bénévoles et garantir les résultats de ses travaux.

Le projet global de restauration repose sur la mise en place de chantiers de jeunes bénévoles français et européens qui viennent quinze jours par an travailler à Thouzon.

Le bénévolat joue un rôle non seulement dans la mise en valeur d'un patrimoine local, mais aussi en matière d'éducation et de formation des participants. Action d'éducation populaire s'il en est, il contribue à l'instruction de l'homme et du citoyen.

Une action de restauration n'est complète que si elle intègre dans son projet une finalité pour son objet. Si bien restaurés soient-ils, les bâtiments, site naturel ou archéologique, retourneront vite à l'état antérieur de dégradation si une utilisation justifiée en accord avec la société actuelle n’est pas trouvée. Le projet prendra en compte : l'environnement social, économique et culturel local, les moyens humains financiers et techniques dont l'association peut disposer et, bien évidemment, les potentialités et l'identité de l'édifice pris en charge.

Le grand age du Château prieuré de Thouzon ne doit pas compromettre son avenir. Le monument est à la fois l’objet même de l’action et son support. Il doit être non seulement sauvegardé ou restauré mais également réutilisé et animé.